Mesure du dioxyde de carbone : HYGIABOX

Mesure du dioxyde de carbone : HYGIABOX

Il faut tout d’abord rappeler que le confinement d’un local a un impact très important sur la concentration des polluants éventuellement présents dans l’air. Ainsi, toute personne travaillant dans un local ne possédant ni ouvrant vers l’extérieur (fenêtre), ni ventilation mécanique susceptible d’apporter de l’air neuf aura une probabilité beaucoup plus importante de ressentir des gênes de type respiratoire qu’une personne travaillant dans un local ventilé.

Le dioxyde de carbone (CO2), gaz incolore et inodore, est présent naturellement dans l’atmosphère à une concentration d’environ 400 ppm, concentration qui ne cesse d’ailleurs d’augmenter due à l’apport des activités industrielles humaines.

Au cours du mécanisme de la respiration, l’homme étant émetteur de dioxyde de carbone, il peut être intéressant d’utiliser ce polluant comme marqueur du confinement d’un local.

Mesure du dioxyde de carbone : HYGIABOX

Pourquoi ?

Prenons l’exemple d’une salle de réunion dans un bâtiment qui ne possède ni ouvrant (pas de ventilation naturelle), ni ventilation mécanique.

Dans ce cas, la Pollution de l’Air Intérieur Ambiant (PAIA) proviendra seulement des Sources Internes émises (SI) que sont les meubles, les revêtements de surface et l’homme en cas d’occupation de la salle. C’est ce point qui nous intéresse dans cet exemple. En effet, en l’absence de présence humaine, la concentration en CO2 sera certainement autour de 400 ppm, concentration environnementale.

Une même mesure effectuée après la présence de personnes dans la salle de réunion montrera que la concentration en CO2 augmente régulièrement pour atteindre une valeur Y supérieure à 400 ppm (porte fermée).

Rajoutons maintenant dans cet exemple un apport d’air dans la salle de réunion par ventilation mécanique (tout air neuf) et effectuons des mesures du CO2 à des débits de soufflage différents avec le même nombre de personnes. On s’apercevra alors que les concentrations obtenues diminueront jusqu’à atteindre la concentration initiale de X pour un débit de soufflage spécifique.

Dans ce cas, la concentration en CO2 émise sera égale à la concentration évacuée par le système de ventilation (en considérant un renouvellement homogène).

Parallèlement à la diminution de la concentration en CO2, tous les autres polluants éventuellement présents dans l’air verront également leurs concentrations diminuées.

Mesurer le CO2 est donc un moyen simple et efficace pour évaluer la qualité de l’air même si sa concentration ne peut préjuger des concentrations éventuellement présentes des autres polluants.

L’HYGIABOX, en mesurant le CO2, permet de donner une indication de la qualité de l’air par la diffusion d’une couleur verte ou rouge. Cette couleur correspond au seuil de concentration du CO2 prédéfini qui peut être consultable par smartphone, tablette ou ordinateur.

Cette même mesure permet également de garantir aux occupants d’un local que celui-ci est suffisamment ventilé et que l’apport d’air neuf est conforme.

Si vous êtes intéressé par ce produit, n’hésitez pas à nous consulter.