Quand déclencher le nettoyage des gaines de ventilation ?

Quand déclencher le nettoyage des gaines de ventilation ?

Il arrive très souvent que le nettoyage des gaines de ventilation soit programmé de manière régulière et systématique. Or, quel est l’intérêt de la mise en propreté des réseaux aérauliques ?

Rôles et bénéfices des gaines de ventilation

Le rôle des gaines de ventilation, et surtout celles de soufflage, est de véhiculer un air dit « hygiénique » sans apporter de contaminants supplémentaires par rapport à l’air extérieur. A partir de ce constat, le nettoyage systématique, particulièrement coûteux, n’est malheureusement pas toujours justifié.

De plus, une fois le nettoyage réalisé, quel est le bénéfice attendu ? Pour répondre à ces interrogations, il existe une réponse simple, autre que la visualisation par caméra vidéo des surfaces internes des gaines ou prélèvement surfacique, qui ne peut être représentatif de l’ensemble du réseau : la réalisation d’un profil particulaire du réseau aéraulique.

Ce contrôle simple nécessite très rarement la mise en place de trappes sur les réseaux de ventilation. Un simple point de prélèvement suffit.

Le procédé consiste ainsi à mesurer la concentration particulaire :

  • Au niveau de la prise d’air neuf qui sera dénommé C1,
  • En amont (C2) et aval (C3) des étages de filtration, ce dernier point représentant la qualité de l’air au départ de la centrale de traitement d’air.
Quand déclencher le nettoyage des gaines de ventilation ?

Bien entendu, C3 doit être plus petit que C2 et C1. Cette mesure permet alors de connaître très facilement et rapidement l’efficacité des filtres au regard de leurs performances.

Une fois la valeur C3 connue, les mesures sont prises sur les bouches de soufflage dans les locaux en prenant la bouche de soufflage la plus proche de la CTA, celle au milieu du réseau de ventilation et celle la plus éloignée du réseau.

schema

Ces points dénommés C4 doivent donc avoir une concentration particulaire égale à C3.

En revanche,

  • Si C4 est supérieur à C3, la gaine de ventilation est en phase de relargage : un nettoyage s’impose.
  • Si C4 est beaucoup plus petit que C3, la gaine est en phase rétention particulaire. Un suivi doit alors être mené car toute phase de rétention aboutit à une phase de relargage.

Ce contrôle peut être appliqué sur tous types d’installation.

Alors, avant de déclencher un nettoyage des gaines, pensez-y !

En savoir plus