Mesure en continu des polluants : procédé Hygiaconnect

Mesure en continu des polluants : procédé Hygiaconnect

Le procédé Hygiaconnect repose à la base sur la mise en place de capteurs pour la mesure en continu de la concentration particulaire dans les réseaux de ventilation, ceux-ci représentant le « trait d’union » entre l’extérieur et l’intérieur d’un bâtiment et réciproquement.

La surveillance de la qualité de l’air des réseaux de ventilation s’avère donc primordiale dans la maîtrise de la qualité de l’air.

Les applications sont multiples mais concernent principalement :

  • La sécurisation des entrées d’air neuf vis-à-vis d’acte de malveillance : il s’agit de créer une alerte en cas d’augmentation importante et rapide de la concentration particulaire au niveau d’une entrée d’air neuf afin d’éviter toute propagation de polluants non désirés dans un bâtiment,
  • La sécurisation des rejets d’air : cette application concerne principalement les laboratoires de sécurité microbiologique et toute manipulation pouvant rejeter dans l’air extérieur des contaminants biologiques et/ou particulaires dangereux. Un tel dispositif placé en sortie de rejet permet ainsi de garantir la maîtrise du système,
  • La surveillance de la qualité de l’air de soufflage dans les locaux : la qualité de l’air en ambiance de locaux hors pollution générée en interne dépendant en grande partie de la qualité de l’air de soufflage ; maîtriser cette dernière permet d’appréhender les problèmes liés à la ventilation.
Mesure en continu des polluants : procédé Hygiaconnect

Les fonctions principales de ce dispositif sont :

  • La supervision en temps réel,
  • Le déclenchement et la transmission d’alarmes,
  • Le stockage des données.

Le système se veut volontairement minimaliste et simple. Les informations pertinentes sont présentées selon des codes de couleur (VERT, ORANGE et ROUGE)

  • VERT : la situation est normale
  • ORANGE : la situation demande l’attention de l’utilisateur
  • ROUGE : la situation demande une action de l’utilisateur

Un boîtier mobile de la taille d’un téléphone portable vient compléter ce dispositif. Il est dédié notamment à l’utilisateur qui souhaite une information simple et rapide. Ce boîtier peut être disposé soit en entrée d’un laboratoire ou d’une salle d’opération ou tout simplement posé sur un bureau. Une lumière douce diffuse un H de couleur verte si la situation est normale ou rouge en cas de dépassement du seuil autorisé.

Le dispositif Hygiaconnect ne se limite, bien entendu, pas à la mesure en continu des concentrations particulaires dans les réseaux de ventilation mais peut être installé, par exemple, en ambiance d’un bureau pour la mesure du CO2.

Le système a en effet la particularité d’être ouvert et peut accepter tout type de capteur de polluants.

Si vous êtes intéressé par un tel dispositif, une démonstration peut être réalisée sur votre site.

En savoir plus